Notre région

LA DRÔME PROVENCALE

Un peu de Géographie

Notre climat

Histoire de la région

Les randonnées pédestres

Les randonnées à vélo

La culture

La nature


Il est difficile de vous présenter la Drôme provençale en deux mots, tant ce petit coin de France est riche en découvertes, en histoire, en randonnées, en culture, en gastronomie… nous avond regroupé quelques infos pour vous orienter dans notre région.

les lavandes en Drome

Un peu de géographie :

Historiquement, la Drôme faisait partie du Dauphiné, bien que de nombreuses enclaves provençales au sud du département fussent déjà présentes dès le moyen-âge. Actuellement, la Drôme provençale représente à peu près le tiers sud du département, dans la région Rhône Alpes.

Montélimar, la ville principale, est située à env. 600 kms de Paris, 170 de Marseille, 150 de Lyon, 290 de Genève, 830 de Lille et 840 de Bruxelles.

la vallée du Rhône

La Drôme provençale s’étend des Préalpes à la vallée du Rhône. Elle est établie sur différents petits massifs, vallées et plaines, et son altitude varie de 50 m à 1600 m.

Le Mas de la Fontaine est situé à 400 m d’altitude, à mi-chemin entre Nyons et Grignan, au pied de la montagne « la Lance », la deuxième montagne la plus haute de la Drôme (1338 m), après le mont Ventoux (1911 m).

Aux alentours du Mas, le paysage se décline entre bois et forêts de chênes, et de champs de lavandes, de vignes, d’oliviers, d’abricotiers et de cerisiers. En fin d’été et en hiver vient la saison des truffes, qui se récoltent aux pieds des chênes : truffes d’été – Tuber aestivum et truffes noires tuber melanosporum, le diamant noir de la région !

lavandes et oliviers


Le climat :

On a coutume de dire que la Provence commence à Montélimar ! Et il est vrai que souvent, lorsqu’il pleut au nord de la Drôme, le soleil brille à Montélimar : nous sommes bien en Provence !
Le Mas de la Fontaine bénéficie d’un climat méditerranéen atténué : le soleil est tout aussi présent que dans la plaine du Rhône, mais il y fait un peu plus frais. En été, c’est appréciable ! Il arrive qu’il pleuve, mais jamais très longtemps : après un jour ou deux, le mistral se charge de balayer le ciel et le soleil réapparaît dans un ciel bleu « Provence ». Concernant ce dernier, les montagnes l’en protègent peu ou prou, et souvent, il est le bienvenu pour rafraîchir un peu la chaleur brûlante de l’été; par contre, les nuits restent fraîches, ce qui avantage le sommeil.

Ciel bleu provençal


l’Histoire :

La région est riche en vestiges gallo-romains et les environs font régulièrement l’objet de fouilles. Notre modeste village a remplacé l’ancienne ville gallo-romaine d’Alétanum, qui avait été la capitale de la tribu gauloise des Aletani et fut détruite lors des grandes invasions barbares. Des moines s’installèrent dans ses ruines et y bâtirent un monastère que brûlèrent les Sarrazins au VIIIe siècle. L’oppidum gallo-romain qui couronnait la colline de Saint-Marcel et que remplaça plus tard un château fort, paraît avoir été la forteresse de la ville disparue. Le musée archéologique du Pègue reste une découverte étonnante, car on y retrouve des œnochoés (vases à verser) en céramiques pseudo-ioniennes, provenant d’ateliers en relation avec Massalia (Marseille), ce qui permet de supposer sur place une consommation de vin entre le milieu du VIème siècle av. J.-C. et le IVème siècle av. J.-C.

le pont du Gard


Les randonnées pédestres :

Très nombreuses dans l’ensemble de la Drôme. Au pied du Mas de la Fontaine ou à quelques kms, de nombreuses randonnées de toutes difficultés démarrent. Elles sont souvent balisées et permettent de découvrir les magnifiques paysages des alentours.
Nous tenons à la disposition de nos hôtes plusieurs cartes qui leur permettront de s’orienter. Pour ceux et celles qui aiment le geocaching, de multiples cachettes sont à découvrir à proximité !

Les randonnées à vélo :

Les environs du mont Ventoux sont un paradis pour les cyclistes, particulièrement pour les grimpeurs ! Déjà chez nous, vous pourrez vous exercer à grimper des pentes, dévaler les vallées, sur de petites départementales tranquilles où vous ne serez pas gênés par des voitures. Pour les plus courageux, l’ascension du Ventoux est un must, qui permet de découvrir un superbe paysage qui porte sur plusieurs dizaines de kms. Par temps clair, on aperçoit même la Méditerranée au loin !

randonnées


La culture :

Le passé de la Drôme est riche en histoire. Des Gallo-Romains à nos jours, chaque époque a marqué son empreinte sur la région. Proche du Mas de la Fontaine, de nombreux villages témoignent de ce passé historique : Le Pègue et son musée archéologique, Vaison la Romaine et sa cité antique, Grignan, Suze la Rousse et Montélimar et leurs châteaux, Orange et son théâtre antique, Taulignan et son musée de la soie, etc. etc.
Pratiquement chaque ville ou village organise régulièrement des festivals : Festival de jazz à Dieulefit, Festival de la Correspondance à Grignan, Festival d’art lyrique à Orange et tant d’autres. A découvrir aussi, les marchés régionaux (de la poterie, de l’artisanat, de Noël…).
Au printemps et en été, de nombreuses brocantes et vide-greniers sont organisés dans tous les villages, ainsi que des fêtes votives et des fêtes de village, qui invitent à la bonne humeur, à la convivialité et à la danse.
Enfin, plusieurs fêtes dédiées à la lavande, à la truffe, à la vigne ont lieu tout au long de l’année. Elles sont une bonne occasion de découvrir les produits du terroir, de la production aux produits finis.

vide gregniers et festivals


La nature :

Verdoyants au printemps, les paysages présentent un aspect plus sec dès le début de l’été. Pourtant, la Drôme provençale est riche en eau, mais celle-ci se trouve essentiellement en sous-sol. Des sources, des ruisseaux, des ruisselets forment une mosaïque à découvrir lors des randonnées.
La végétation est essentiellement méditerranéenne. Au printemps, les bords des routes et les talus sont parsemés de fleurs sauvages de toute beauté, qui bravent une terre calcaire et caillouteuse à souhait. Des champs entiers de coquelicots égaient les cultures de lavande et de blé, et les rosiers (plantés par les vignerons comme indicateurs de maladies) animent les abords des vignobles.
Pour les amateurs, vers la mi-avril a lieu le salon « Plantes rares – jardin naturel » à Sérignan du Comtat, à 25 kms du Mas de la Fontaine, dans le haut Vaucluse.

la nature en Drôme Provençale

2 réflexions au sujet de « Notre région »

    • Bonjour,
      Nous le ferions avec plaisir, si nous en avions une ! Nous sommes une petite structure, et n’avons pas encore édité de brochure. Bien à vous
      Rudy et Michèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *